RÉALISER SES ÉTUDES DENTAIRES AU PORTUGAL

RÉALISER SES ÉTUDES DENTAIRES AU PORTUGAL

7 February 2019 0 By Sarahchallengetavie

Olá les challengeurs, aujourd’hui je souhaite vous partager la vie de ma cool de colocataire Anna ! En effet, son parcours scolaire est assez fascinant. Elle nous en parle dans une interview :

La vue de notre balcon

Anna, peux tu te présenter aux challengeurs ?

Je m’appelle Anna, j’ai 26 ans et j’ai grandi à Bordeaux. J’adore le surf et voyager.

Pourquoi le Portugal? N’y a t’il pas d’autres pays où on peut faire ses études de dentiste?

Grâce à l’Union Européenne on peut librement étudier dans un autre pays que la France! Pourquoi pas en profiter? (rires) Les perspectives de formation sont beaucoup moins étroites qu’autrefois, du moment qu’on est motivé à vivre l’expérience et à apprendre la langue du pays. Le Portugal a été une opportunité qui s’est présentée dans ma vie puisque pour être totalement honnête, j’y ai rejoint mon copain à l’époque.


Quel est le nom et où est située ton école exactement ? Y en existe t’il qu’une ?

Le CESPU à Gandra , Paredes qui se trouve à une vingtaine de km de Porto. Ce n’est pas la seule option pour les études dentaires dans le nord du Portugal. L’Université Fernando Pessoa à Porto même est également reconnue pour cette filière.

Ribeira


Y a-t-il beaucoup de français ayant choisi de suivre la même voie que toi ?

Dans ma promotion pas beaucoup mais de plus en plus de français arrivent chaque année . C’est devenu une école très internationale. 50% de portugais et le reste des français, espagnols et italiens.

Est-ce qu’il y avait des préparatifs particuliers et quel budget prévoir pour pouvoir étudier dans un autre pays européen tel que le Portugal ?

J’ai acheté une voiture comme l’école est un peu excentrée. En terme de budget il faut payer l’école (ce n’est pas une école privée mais une coopérative donc on paye le coût de nos études). Cela est plus ou moins compensé par le fait que le coût de la vie au Portugal est inférieur à celui en France.

Cela représente combien d’années d’études ?Doit-on parler portugais ?

5 ans. Et oui car les cours sont en portugais.

À part les études , qu’est-ce qui te plaît au Portugal ? À l’inverse, qu’est-ce que tu n’apprécies pas ?

Le Portugal est un très beau pays où la vie est douce (rires). Le temps est agréable et je peux faire beaucoup de surf. Les Portugais sont très agréables et il y a de plus en plus d’expatriés qui permettent des rencontres variées. Le gros point négatif c’est le froid en hiver dans les appartements, c’est souvent humide, très mal isolé et mal chauffé !

Le coût de la vie est-il toujours aussi bas ?

Il augmente ! Surtout les loyers. Mais on peut vraiment manger et sortir pour pas grand-chose ici. Et en cherchant bien, il y a encore des appartements abordables.

En termes de climat, le Portugal correspond-t-il au cliché que l’on s’en fait (soleil et chaleur) ?

Non. Il y a une différence importante entre le Nord et le Sud. Même si Porto reste agréable avec des périodes de soleil et des températures agréables jusqu’en hiver, la ville est aussi connue pour ses pluies fréquentes. Au contraire, Lisbonne et l’Algarve sont la majeure partie du temps des régions ensoleillées.

Lagos en Algarve

Et les portugais? À part leur sympathie, comment sont-ils?

Ils aiment profiter des choses simples comme un bon repas. Ils sont très attachés à la famille et à leur pays, ils sont souvent traditionnels.

Quelle anecdote marquante peux tu nous raconter de ta vie au Portugal?

Près de chez nous sur la plage en allant sur Foz do Douro, il y a un groupe de personnes âgées qui se retrouvent régulièrement à l’extérieur pour jouer aux cartes dès qu’il fait beau. Ils se sont faits des tables et chaises avec les pierres du littoral et posent des petits cailloux sur leurs cartes pour qu’elles ne s’envolent pas ! C’est super marrant je trouve ! (rires)

Foz do Douro

Penses tu y rester après tes études ?

Non car après 5 ans ici, j’ai envie de découvrir de nouveaux pays. Mais ce fût réellement une superbe expérience. Je le recommande à tout le monde!

Dernier mot, conseil, encouragement aux personnes pour poursuivre leur objectif pro même si cela implique partir à l’étranger (pas de regrets ?) ?

On peut vraiment perdre des opportunités en se “cantonnant” au système éducatif de son pays d’origine. On a la chance d’être en Europe, il ne faut pas hésiter à y chercher des écoles, tant qu’elles sont sérieuses et reconnues officiellement ! Au-delà de l’ouverture du champ des possibles professionnels, partir à l’étranger est la meilleure école de vie!