PERTE de sens: 1 SEULE VÉRITÉ SUR CE FLÉAU

PERTE de sens: 1 SEULE VÉRITÉ SUR CE FLÉAU

J’aimerais vraiment vous expliquer le concept de perte de sens dans la vie. Pour cela je vais vous raconter une discussion partagé avec une amie récemment. Cette amie est d’origine colombienne et je lui donnais les dernières nouvelles dont ce que je faisais dans la vie. En expliquant que j’étais coach et que j’accompagnais les femmes à avoir une vie plus en alignement avec leurs valeurs, leur apportant un sens et donc plus de bonheur. Elle m’a répondu que c’est génial mais un pas vraiment une pratique courante en Amérique latine parce que ils n’ont pas le temps d’y penser. Puisqu’ils vivent en mode survie, finalement le développement personnel et comment optimiser leur vie n’a pas lieu d’être. J’ai trouvé ça intéressant comme réflexion.  

Le voyage qui ouvre les yeux sur la réalité du monde

Cette petite histoire et cette prise de conscience sont un résultat direct de mes voyages. Car c’est en voyageant que je me suis lié d’amitié avec cette personne que je n’aurai pu rencontrer dans d’autres circonstances. Si je n’avais pas vécu ses aventures, je n’aurais pas eu cette prise de conscience. Voilà pourquoi, à Challenge Ta Vie j’aide les femmes à renaître, à prendre confiance en elles pour avoir une vie qui a plus de sens et ce grâce à la puissance du voyage transformationnel.  La puissance des paroles de mon amie résonne encore en moi. Réaliser que dans certains endroits du monde, ils n’ont même pas le temps de penser à leur bien-être et à leur épanouissement parce qu’ils sont dans des sociétés où finalement le confort n’est encore pas présents comme chez nous, en France; est déstabilisant.

Besoin de s’accomplir

En France, on prend tout pour acquis. Nos besoins primaires étant comblés, on en arrive au stade où on a besoin de s’accomplir pour s’épanouir. C’est une des raison pour laquelle on cherche un sens à notre vie. Toutefois il y a beaucoup de perte de raison d’être dans nos sociétés et justement parce que on ne sait plus valoriser les petites choses, les choses simples. On ne réalise la chance que l’on a qu’une fois qu’on perd ce confort primaire. Par exemple imaginez-vous qu’on vous coupe l’eau, personnellement je ne me sens pas bien. Or dans d’autres pays c’est leur quotidien et c’est de ça que je voudrais que vous ayez conscience. Réalisez la chance d’avoir l’opportunité de rechercher le sens de votre vie.

Ce n’est pas notre vie 

Ensuite, pourquoi avons-nous du mal à trouver notre raison de vivre? Cette perte de sens, dans notre sociétés occidentales vient en partie du faite que l’on ne vit pas notre propre vie. Nos parents nous éduquent dans un environnement donné et ils sont humains avec leur propre croyances. Inconsciemment nos parents vont projeter sur nous leurs passions. Ils projettent la carrière qu’ils veulent vous voir accomplir, peut-être celle qu’ils n’ont eux-même jamais eu. Finalement le sens que vous avez donné à votre vie peut découler de l’environnement dans lequel vous avez baigné. Avec le temps, vous vous rendez compte que vous êtes fatiguée, que vous ne trouvez pas la motivation profonde d’accomplir votre journée. Et vous pouvez vous sentir coupable parce que vous avez tous pour être heureuse mais ce vide intérieur vous en empêche. Le faite que vous ne viviez pas votre propre vie est la raison de ce vide. Cette passion, cette mission n’est pas la vôtre et vous n’êtes pas seule dans ce cas, beaucoup de personnes malheureusement se retrouve dans ce schéma. Pourtant il ne faut pas en vouloir à vos parents, ils ont simplement voulu nous protéger sans réaliser que cela était leur vision personnelle. De c’est allé tellement vite, que vous-même, vous ne vous êtes pas posé de question pour savoir si c’était le bon chemin. Car on suit le même système que celui qu’on nous enseigne. Mais aujourd’hui, vous seule êtes la maîtresse de votre vie. Ça y est cet apprentissage est fini, il faut se détacher de tout ça et commencer à vous écouter. La question est: avez-vous choisie votre situation actuelle ?

Les 25 choses à faire avant la fin de votre vie 

Je vous propose un exercice pour vous aider à trouver votre vie et pas celle de la société ou de vos parents. Afin qu’aujourd’hui soit le premier jour du reste de votre vie. Pour cela, faites la liste des 25 choses importantes pour vous à faire avant la fin de votre vie. Sans filtre, ne cogitez pas, ne vous mettez pas de limite que se soit d’argent, de situation, tout est possible.  Marquez vraiment tout ce qui vous passe par la tête en écoutant votre coeur. Prenez le temps de faire l’effort pour trouver ces 25 chose que vous voulez accomplir avant la fin de votre vie. Ensuite, classifiez vos points par ordre d’importance afin d’identifier les 5 actions qui sont le plus important pour vous. Cela constituera vos 5 objectifs indispensable de vie. Du coup vous vous rapprocherez de vos passions, de ce qui vous importe vraiment, de vos valeurs internes.

Prenez votre temps

Prendre des décisions et vraiment choisir ce que vous voulez dans votre vie sans aucun regret n’est pas un exercice facile. Ça peut être lourd mentalement. Et ça peut être très long. Surtout prenez votre temps, ayez de la patience. Ce n’est pas une course et ne vous stressez pas à réfléchir sur l’origine (projection de l’extérieur ou réel désir). C’est en vous et ça ne peut venir de personne d’autre.

Oui, vous avez un sens de vie, tout le monde en a un. Il suffit juste de le dénicher par cette introspection. Ce n’est pas un sprint mais un marathon, c’est dans l’endurance qu’on arrive à une vie épanouie.